Les projets de Payoke

« Retour

RAVOT-EUR Project

L’orientation et l’assistance des victimes de la traite des êtres humains en Europe 

HOME/2012/ISEC/AG/4000004405

Le ministère de l'Intérieur de la Hongrie, le ministère de la Sécurité et de la Justice des Pays-Bas et le Payoke vzw en Belgique ont introduit un projet intitulé „L’orientation et l’assistance des victimes de la traite des êtres humains en Europe” (ci-après : RAVOT-EUR) pour obtenir des subventions dans le cadre de l’appel général à propositions ISEC 2012 de la Commission européenne, aux fins du Programme de «Prévention et lutte contre la criminalité" (ISEC).

La Commission européenne a émis un avis favorable sur la demande, ainsi le projet a pu être officiellement lancé le 1erfévrier 2014 et le 31 janvier 2016. RAVOT-EUR peut fournir des solutions complètes pour relever les défis posés par la traite des êtres humains. L'objectif principal du projet est de fournir aux victimes de l'exploitation sexuelle ou de l'exploitation par le travail une aide au retour et à la  réintégration sociale, ainsi que de mettre en place une plate-forme en ligne et d'élaborer un manuel de formation qui peut être utilisé à d’autres fins professionnelles et académiques. Un autre objectif est de renforcer la coopération entre les experts impliqués dans la lutte contre la traite des êtres humains. Le budget total du projet est de 346 069 EUR, dont 311 462 euros sont fournis par le programme spécifique de l'Union européenne, intitulé « Prévention et lutte contre la criminalité».

L'objectif principal du projet est de développer un mécanisme d'orientation transnationale entre la Hongrie, la Belgique et les Pays-Bas. Cela peut contribuer à l'aide au retour sûr et à l'orientation des victimes de la traite humaine et facilite le renforcement des réseaux transnationaux et la confiance entre les professionnels. Les deux pays partenaires du RAVOT-EUR - qui a été initié et est piloté par la Hongrie - sont la Belgique et les Pays-Bas, pays dans lesquels les victimes hongroises de la traite des êtres humains sont identifiées le plus souvent. Ainsi la coopération pourra être établie sur une base solide. Il est important de reconnaître que la traite des êtres humains est un crime grave et abominable qui viole gravement les droits humains, et la communauté internationale ne peut lutter contre elle que par le biais d’une large coopération internationale. Le RAVOT-EUR facilite le développement d'une meilleure compréhension et d’une confiance accrue parmi les autorités répressives, les organisations non-gouvernementales (ONG) et tous les acteurs actifs dans le domaine de l'assistance et de l'orientation des victimes de la traite humaine.

Le résultat attendu du projet est que les besoins et les problèmes des victimes, ainsi que la capacité et le réseau des services d'aide aux victimes et les ONG deviennent clairs. Dans le cadre du projet un manuel de formation et un site Internet ont été développés afin de fournir de l'aide au niveau de l'identification des victimes, et assurer l'assistance et la coopération des experts. Avec RAVOT-EUR un nouveau mécanisme d’orientation transnationale est mis en place, dans lequel le travail des organisations et des parties impliquées, et la réinsertion des victimes seront soutenus de manière durable. En même temps, le projet utilisera les cadres juridiques et institutionnels déjà existants au niveau national et tentera de satisfaire les besoins personnels des victimes. Un mécanisme d’orientation transnationale bien structuré et unifié permettra d'améliorer le retour en toute sécurité des victimes et de contribuer au travail effectif des organisations qui les aident.

Au cours du projet trois ateliers professionnels ont eu lieu dans les trois pays partenaires, impliquant des experts internationaux afin de discuter des meilleures pratiques et les différents besoins, circonstances et capacités. En plus des ateliers, des experts ont participé à des visites d'étude, lors desquelles ils ont eu l'occasion d'apprendre davantage sur le travail des autorités hongroises, belges et néerlandaises, sur la qualité des services fournis, et sur le fonctionnement des mécanismes d'orientation transnationale.

Nous espérons que le manuel de formation et le site du projet permettront de faciliter et d’améliorer considérablement la consistance du projet RAVOT-EUR, tout en renforçant la transparence et en assurant aux experts et aux victimes un forum approprié, un moyen plus simple pour entrer en contact, et un accès à information.

www.ravot-eur.eu

« Retour

Projets récents

RAVOT-EUR Project

L’orientation et l’assistance des victimes de la traite des êtres humains en Europe 

Le ministère de l'Intérieur de la Hongrie, le ministère de la Sécurité et de la Justice des Pays-Bas et le Payoke vzw en Belgique ont introduit un projet intitulé „L’orientation et l’assistance des victimes de la traite des êtres humains en Europe” (ci-après : RAVOT-EUR) pour obtenir des subventions dans le cadre de l’appel général à propositions ISEC 2012 de la Commission européenne, aux fins du Programme de «Prévention et lutte contre la criminalité" (ISEC).

www.ravot-eur.eu

Plus d'informations »

Avec l'aide de

Parrainer Payoke?

Cliquez ici

Payoke vzw • Leguit 4 • 2000 • Anvers • Belgique • T +32 (0)3 201 16 90 • F +32 (0)3 233 23 24 • admin@payoke.be
Heures d’ouverture: 09h00-17h00